LES QUESTIONS QUANTIQUES…

Le philosophe grec Socrate, a utilisé des questions pour amener ses élèves à découvrir leurs propres réponses. L’accompagnement de la pratique de l’Autoquestionnement Non Duel, se repose sur des questions hautement efficaces, posées avec bienveillance et sans jugement. La personne qui reçoit ces questions, découvre les croyances qui ont alimenté son inconfort, sa détresse et les comportements auto-limitants. Par ses propres réponses, elle élargi son point de vue et cela change sa vie.
Vos propres réponses à des questions quantiques, vous font changer de perspective.
Elles sont votre sagesse intérieure. 
Elles vous conduisent à des prises de conscience inattendues. Elles vous révèlent un nouveau paradigme. Elles vous permettent de quitter le passé et de vivre dans l’instant qui se déploie… 

Pourquoi apprendre à vous poser les questions quantiques
Si vous concevez mentalement une question à partir de votre propre « point de vue », c’est votre mental qui questionne et qui répond pour ne rien changer de son propre point de vue.
Par exemple, en situation de stress, peut-être que vous posez trop de questions qui ne vous permettent pas de clarifier ce qui se passe dans votre vie. Ou peut-être que vous vous posez de questions stressantes telles que: – que faire ? – que vais-je faire maintenant ? – Comment vais-je m’y prendre ? Ces questions émergent de la peur et confirment la peur. Elles ne résoudront rien, mais elles vous stresseront plus que la situation elle-même ne l’a déjà fait.
Peut-être une situation interprétée par votre mental, origine de doutes et par exemple, ce type des questions : – pourquoi il/elle fait cela ? – comment je vais lui dire ceci ou cela ?

Les questions quantiques sont éclairantes
Elles ont pour but de « déstabiliser » les habitudes de la pensée à l’origine de vos peurs. Ces questions déclenchent en vous des émotions enfouies et produisent de prises de conscience inattendues qui permettent la désidentification à tout ce que vous « croyez être ».

Aller à la rencontre de vos émotions,  en même temps que vous questionnez ce que vous avez cru à propos de vous,  c’est en définitive ce qui vous sort du mental… cela produit un réveil. Vous vous réveille du « personnage » que vous avez cru être.

L’Autoquestionnement de chacun est très particulier. Il procède d’une logique d’ensemble qui correspond à un vécu personnel. C’est la raison pour laquelle il est important d’apprendre à se poser trois types de questions qui se succèdent et qui, de réponse en réponse, aboutissent à des prises de conscience bouleversantes.
1.- Questions pour bien identifier les contextes interne et externe.
2.- Questions pour découvrir les croyances à propos de soi dans tous les contextes.
3.- Questions destinées à débusquer les définitions, les préjugés à propos de soi, afin de les laisser aller.

Les questions qui vous sont proposées au cours de la pratique, au départ accompagnée, découlent de ce que vous exprimez.  Il est évident que pour identifier et questionner ce qui fait obstacle dans votre vie, vous devez commencer à identifier le contexte ou la situation qui vous dérange ou vous gêne. Il est important donc, de poser des questions contextuelles pour commencer à investiguer « votre point de vue » concernant le thème qui vous préoccupe.

Il y a des questions sans réponse qui vous amènent à un arrêt momentanée de votre activité mentale, à un sorte du vide clarifiant. Dans cet instant, vous plongez dans l’océan de votre sagesse intérieure…
Il y a des questions auxquelles vous ne pouvez pas répondre sans connaître les mécanismes qui contrôlent votre vie. Les outils de l’Autoquestionnement Non Duel incluent la connaissance de ces mécanismes, non décrits ici. Par exemple il est difficile de répondre à la question : «  sur quoi se focalise ton attention dans telle et telle situation ? »
S
i vous ignorez que votre attention se focalise inconsciemment sur, 
par exemple, le danger, ou sur une sensation profonde de manque, ou sur le doute de soi, vous répondrez peut-être : «  mon attention se focalise sur la situation », chose qui est vraie en partie. Cependant, votre attention se focalise certainement, sur l’une de sensations proposées.

Quels sont les bénéfices concrets de la pratique ? Cliquez ici