Élaborer un « Projet Globale de Vie ».

Chacun voudrait pouvoir vivre selon ses propres inclinations dans le monde tel qu’il est, se sentir cohérent, avec ses idées, être spontanément à l’aise en toutes circonstances, dans sa profession, dans sa vie affective…

Peut-être avez-vous l’impression d’un empêchement dont vous ne comprenez pas la cause : Malgré votre force de travail, malgré les compétences et l’expérience acquises malgré votre réseau de relations… Le temps passe et vous ne trouvez pas ou ne retrouvez pas vos marques. Votre vie professionnelle comme votre vie affective est terne ou inexistante.

La Pratique de l’Autoquestionnement de vos propres habitudes de penser permet la nécessaire  reconnaissance de vos propres sensations, inclinations, désirs, imagination… La Pratique révèle aussi les peurs et les mécanismes d’autosabotages fondés sur l’imaginaire de l’enfant que vous avez été et qui parfois vous gouverne.
En révélant les blocages, leur histoire et leur nature, la Pratique de l’Autoquestionnement déclenche et libère l’enthousiasme.

Plutôt que de continuer à focaliser votre attention sur des paramètres extérieurs à vous-même, plutôt que de vous consacrer à l’évitement de désagréments, à l’évitement de sensations et de situations redoutées, à l’évitement de causes et d’effets inquiétants Regardez ce qui se passe en vous, regardez comment la sensation d’être déconnecté de vous-même s’est installée et s’auto-entretient. Voir la nature et l’histoire du mécanisme s’est s’en libérer.

L’échec n’existe pas pour ceux qui le regardent pour ce qu’il est ; un mécanisme résultant de croyances identitaires acquises ou reçues. Questionnez vos croyances jusqu’à ce qu’elles ne vous cachent plus le paysage, questionnez vos croyances identitaires jusqu’à faire table rase.

Sur cette table rase, les tenants et aboutissant de votre projet de vie se révèlent globalement et clairement ainsi que les moyens pour le mettre en œuvre.

Retour à la page d’accueil.