Notre livre

Le livre de Prabhã et BrunoCe livre édité par Almora est sorti en librairie en avril 2014.

Il comporte quatorze ‘nouvelles’ ou récits de rencontres. Au cours de ces rencontres, les protagonistes se révèlent à eux-mêmes les mécanismes qu’ils ou elles mettent en œuvre pour confirmer inconsciemment leurs vieilles convictions identitaires. Convictions apparemment inébranlables, entretenant leur limites imaginaires.

« MOI ET MOI M’AIME » est l’aboutissement de nombreuses années d’investigation et de pratique de « l’autoquestionnement selon l’Approche Quantique Non-Duelle ». C’est une introduction à La Pratique.

Vous en trouverez ici une « version découverte » comprenant les deux premiers chapitres.

Si vous souhaitez l’acheter dans sa version numérique ou papier (18€) merci de vous rendre sur le site de l’éditeur Almora, sur Amazon ou chez un bon libraire.

Commentaire déposé sur Amazon à propos de notre livre:
Par Laurent « Cap vers la Joie »
Pour avoir lu et étudié un bon nombre d’ouvrages traitant de spiritualité et de psychologie, je dois reconnaître que bien peu offrent des clés de compréhension opératives aussi essentielles que celui-ci.

Pas de raccourcis ni de pratiques creuses. Voici un livre qui ne vous laissera pas de marbre.
Rédigé à partir de leur propre expérience, Prabha et Bruno partagent avec les lecteurs ce qui leur tient le plus à cœur : comment permettre aux personnes de comprendre qu’elles ne sont pas le petit personnage souffrant « moi » qu’elles croient ou imaginent être, malgré elles, et comment il est possible de sortir de ce cercle vicieux d’identifications à des images de soi déficientes et mensongères.
Ce livre n’est pas rédigé selon le style classique questions-réponses, mais présente des exemples vivants d’accompagnement permettant la mise à jour des croyances, concepts et idées qui façonnent le sens de « moi » et conditionnent notre existence dans tous les domaines.
Prabha et Bruno ne restent pas sur leur colline à clamer des vérités éternelles, ils vont « au charbon » et retroussent leurs manches en descendant dans l’arène du « moi et de son histoire », pour permettre à chacun de voir et de reconnaître, dans les plus petits détails de la vie quotidienne, de quelle manière « moi » tente de se réparer, de se confirmer et de justifier son existence illusoire.
Jeux psychologiques, manipulations, mensonges et tentatives de contrôle sont ainsi dévoilés, la peur de ne pas « être » du « moi » se révèle dans le miroir qu’ils nous tendent avec amour et sagesse.
Inspiré par les travaux du Dr Stephen Wolinsky, de nombreuses rencontres avec U.G. Krishnamurti et Karl Renz, l’Autoquestionnement de l’Approche Quantique Non-Duelle nous invite à voir en profondeur de quelle manière le sens de « moi » s’est fondé sur une image déficiente de soi, et de quelle manière nous nous retrouvons comme hypnotisés et fascinés dans une quête de réparation inatteignable.
Plus « moi-je » cherche à développer une image de moi positive et plus la croyance de base en un « moi-même » déficient se trouve inconsciemment renforcée. Véritable cercle vicieux à l’origine de toutes nos quêtes d’ordre matériel, relationnelles ou spirituelles.
Les illusions du « moi » voulant être « illuminé », « sage », « aimant-aimé », « parfait », « accompli-complet », « heureux », « en paix », etc. se trouvent ainsi dénoncés et mises en évidence de manière douce, mais radicale.
Combien de « chercheurs » peuvent témoigner, après des années et des années de pratiques diverses, en être encore, malgré une certaine forme de maturité, encore en train de chercher !

Prabha et Bruno illustrent nos quêtes illusoires au travers du « cercle de captivité du moi » véritable cercle vicieux multidimensionnel, dans lequel nous pouvons trouver nos « moi » déficients et victimes, nos « moi idéaux », les « observateurs » juges et bourreaux, et bien d’autres, le tout inscrit dans une mécanique bien huilée, véritable système de survie archaïque installé depuis la prime enfance.
Cet ouvrage est donc une très bonne introduction à cette approche révolutionnaire de déshypnose, non pas magique mais exigeante, non pas simpliste mais opérative, semblable à une véritable chirurgie de la conscience du « moi et de son histoire ».

Je le recommande sans modération à toutes les personnes engagées dans une démarche dite « spirituelle », ou tout simplement dite de « développement personnel », et qui souhaite mettre fin à l’errance et comprendre en profondeur les forces qui les animent. Cette approche leur permettra d’aiguiser leur discernement et d’affûter leur discrimination.
Dès lors qu’il est devenu évident que, nous ne pouvons pas être ce que nous croyons, imaginons ou pensons être, dès lors que la vacuité du « moi » est démasquée, alors, la plénitude de Soi se révèle.

Être est ce que nous sommes, Être est fondamentalement libre par nature, dès lors, chacun peut le vérifier et le réaliser par lui-même, voilà l’invitation de Prabhã et Bruno.

Retour à la page d’accueil.